Musique Classique en ligne - Actualité, concerts, bios, musique & vidéos sur le net.

Musique classique et opéra par Classissima

Ludwig van Beethoven

vendredi 28 avril 2017


Classiquenews.com - Articles

24 avril

Tournée de l’Orchestre national de Lille : 27,28,29 avril 2017

Classiquenews.com - Articles TOURNÉE de l’Orchestre Nat de Lille, les 27,28, 29 avril 2017. L’ONL et Karen KAMENSEK. L’Orchestre national de Lille exprime l’Apothéose de la danse dans un programme Chabrier, Weber, Beethoven. La chef d’orchestre américaine Karen Kamensek fait swinguer les instrumentistes en s’appuyant sur leur sens du rythme et aussi de la couleur instrumentale. Finesse et intensité partagée avec le jeune clarinettiste virtuose Raphaël Sévère, actuel étoile de l’école française de clarinette (Concerto de Weber). C’est surtout un concert événement car il affiche cette « apothéoe de la danse », selon Wagner, c’est à dire la Symphonie n°7 de Ludwig van Beethoven : 4 ans après la 6ème « pastorale », hymne au miracle de la nature, la 7è est marquée par une maturité accrue depuis la séparation de Ludwig avec la comtesse Thérèse de Brunswick, et sa nouvelle liaison avec Bettina Brentano. Avant la 7è créée en décembre 1813 à Vienne, Beethoven compose le Concerto l’Empereur et les musiques de scène pour Egmont. Le succès est immédiat, en particulier son mouvement second : non pas un andante ou mouvement lent, mais un pur Allegretto, en la mineur, – c’est une marche lente, d’un souffle inouï. Irrésistible. Programme : CHABRIER – Le Roi malgré lui : Danse slave et Fête polonaise WEBER – Concerto pour clarinette n°2 BEETHOVEN – Symphonie n°7 Direction: Karen Kamensek Clarinette: Raphaël Sévère Tournée du 27 au 29 avril 2017 EN RÉGION – 3 dates événements Boulogne-sur-mer Théâtre JEUDI 27 AVRIL 20h — Dunkerque Bateau Feu VENDREDI 28 AVRIL 20h — Denain Théâtre SAMEDI 29 AVRIL 20h + D’INFOS, RESERVATIONS : http://www.onlille.com/event/201624-apotheose-danse-weber-beethoven-chabrier-lille/

Le blog d'Olivier Bellamy

25 avril

Laurence Equilbey, à la baguette

3 madeleines Chopin: Valse n°3 en la mineur op 34/2 par Alice Sara Ott (DG) Beethoven: Adagio concerto pour piano n°5 (un extrait) Haendel, Le Messie : For unto us a child is born, par Emmanuelle Haïm 4 classiques Schubert, Nacht und Träume (Yann Bostridge, cd EMI) Louise Farrenc, Symphonie n°3, 1er mouvement (extrait), Orchestre de Hannovre, NDR Beethoven: Egmont, mort de Klara , Clärchen’s death Morton Feldmann: Rothko Chapel (le dernier numéro)






Classiquenews.com - Articles

23 avril

Béziers, Th. Sortie OUEST, intégrale Bartok par les Diotima, les 28 et 29 avril 2017

BEZIERS, Théâtre sortie Ouest , les 28 et 29 avril 2017. Intégrale Bartok / Quatuor Diotima. Concerts, rencontres, lectures : l’intégrale des six Quatuors du compositeur hongrois Béla Bartok par le Quatuor Diotima est l’un des temps forts de la saison musicale à Béziers, en particulier du Théâtre Sortie Ouest qui en accueille la réalisation. CYCLE ESSENTIEL DU XXème siècle. Composé à partir de 1910, et pendant la première moitié du siècle, les 6 Quatuors de Bartok offrent en résonance de leur modernité spécifique un formidable panorama de l’histoire musicale et politique du XX° siècle. Jouer sur deux jours, les 28 et 29 avril 2017, les 6 Quatuors restent une performance que le Quatuor Diotima relève avec un engagement prometteur tant l’écriture de Bartok exige sur le mode chambriste et murmuré mais d’une captivante activité intérieure, écoute collective, profondeur, finesse poétique, précision et synchronisation allusive des gestes accordés. Fondé en 1996, le Quatuor Diotima a vingt ans. Le groupe des quatre instrumentistes cultive depuis ses débuts une sonorité intense et incisive, une écoute particulièrement active dans les œuvres modernes et en création. Bartok est un auteur qui convient idéalement à la sensibilité du Quatuor Diotima, car les auteurs du XX ème sont depuis longtemps leur répertoire de prédilection et donc celui qui leur est le plus familier (avec Bartok, Ravel, Debussy, Janacek constitue un terreau exploré à plusieurs reprises). C’est une base de recherche et d’approfondissement pour une activité qui s’est aussi beaucoup tourné vers l’écriture contemporaine et la création. Le Quatuor Diotima est le partenaire privilégié de nombreux compositeurs majeurs tels que Helmut Lachenmann, Brian Ferneyhough, Toshio Hosokawa et il commande régulièrement de nouvelles pièces à des compositeurs de tous les horizons parmi lesquels Tristan Murail, Alberto Posadas, Gérard Pesson, Rebecca Sanders ou encore Pascal Dusapin. 6 CHEFS D’OEUVRE DU GENRE… Les 6 Quatuors de Bela Bartok sont un monument incontournable dans l’histoire de la musique au XX ème siècle, d’un apport capital même dans la littérature du quatuor moderne. Rien d’équivalent à leur prodigieuse unité et cohérence mais aussi à leur flamboyante invention qui récapitule les différentes vagues esthétiques à l’époque de Bartok. Synthèse post romantique dans le premier Quatuor de 1910. Expressionnisme du Second (1918) dont témoigne l’intensité typiquement bartokienne de son Scherzo axial. Audace et concentration expérimental du Troisième (1927). Clarté et mouvement architectural du Quatrième (1929) dont la forme en arche, disposition concentrique de des 5 mouvements. Tonalisme lumineux du Cinquième (1935), triomphant mais contrastant nettement avec la rupture foudroyante du Sixième (1941). Toujours Bartok recompose les structures, imagine des combinaisons et des enchaînements, façonne des séquences inédites comme simultanément Webern et Varèse cherchent aussi un renouvellement fondamental du langage, quitte à refondre l’idée même de développement formel. Cette exigence se retrouve aussi chez Sibelius mais la régénération de l’écriture chez Bartok passe par une inspiration nouvelle qui puise sa nourriture principale auprès des motifs populaires que le compositeur a décidé de collecter scientifiquement avec la complicité de Kodaly. Ainsi se réalise dans la forge musicale et matricielle d’un Bartok particulièrement créatif, la fusion idéale du savant dans la lignée de Beethoven, et du populaire comme Brahms et Schubert avaient su le réussir avant lui. Mais comme Sibelius, Bartok ajoute une vigilance constante sur la forme, exigence et défis permanents qui en font l’un des architectes de la modernité parmi les plus productifs alors et les plus originaux. Un Septième Quatuor était en projet mais le compositeur n’eut ni le temps ni la santé pour mener à bien son intention. Ainsi le Sixième Quatuor est l’un des ouvrages chambristes les plus impressionnants qui soient. Un défi d’autant plus spectaculaire qu’il exige des interprètes, une implication totale et continue, ce dans le prolongement des cinq précédents tout aussi difficiles. ___________________ Intégrale des QUATUORS DE BARTOK 6 Quatuors par le Quatuor DIOTIMA Vendredi 28 avril et samedi 29 avril 2017 BEZIERS, Théâtre sortie Ouest Vendredi 28 avril à 21h Quatuor à cordes n°1 en la mineur Quatuor à cordes n°3 en do dièse mineur Sz. 85 Quatuor à cordes n°5 en si bémol Sz. 102 Samedi 29 avril à 21h Quatuor à cordes n°2 en la mineur Quatuor à cordes n°4 en ut majeur Quatuor à cordes n°6 en ré majeur Sz. 114 Samedi 29 avril à 11h: Salon de musique Les quatuors de Bartók, une histoire du XXème siècle ____________ RÉSERVEZ VOTRE PLACE https://www.sortieouest.fr Page billetterie en ligne, dédiée à l’intégrale des 6 Quatuors de Bela Bartok par le Quatuor DIOTIMA https://www.billetterie-legie.com/sortieouest/index.php _____________________ Quatuor Diotima Yun Peng Zhao et Constance Ronzatti, violons Franck Chevalier, alto Pierre Morlet, violoncelle Programme : Intégrale des six quatuors à cordes de Béla Bartók (1881-1945) Vendredi 28 avril à 21h Quatuor à cordes n°1 en la mineur Quatuor à cordes n°3 en do dièse mineur Sz. 85 Quatuor à cordes n°5 en si bémol Sz. 102 Samedi 29 avril à 21h Quatuor à cordes n°2 en la mineur Quatuor à cordes n°4 en ut majeur Quatuor à cordes n°6 en ré majeur Sz. 114 Samedi 29 avril à 11h: Salon de musique Les quatuors de Bartók, une histoire du XXème siècle Concert programmé dans le cadre de La Belle Saison La Belle Saison est soutenue par La Sacem, l‘Adami et la Spedidam site Internet : www.la-belle-saison.com Théâtre sortieOuest Domaine départemental de Bayssan Scène conventionnée pour les écritures contemporaines Domaine de Bayssan le Haut 34500 Béziers 04.67.28.37.32 www.sortieouest.fr _________ DOSSIER SPÉCIAL : les 6 Quatuors de Bartok, une odyssée pour cordes (1907-1941) Les 6 Quatuors de Bela Bartok. La période de composition des 6 œuvres couvre un large spectre, accompagnant le compositeur tout au long de son itinéraire stylistique, de 1907 (Quatuor n°1) à janvier 1941(création newyorkaise de 6è Quatuor). Dans le Quatuor n°1, le jeune homme de 27 ans se révèle très habile alchimiste, recyclant les grands germaniques romantiques, Beethoven et aussi Wagner (Tristan) acclimatés à la révélation qu’il fait alors grâce à Kodaly, de la transparence debussyste. En architecte sûr et inspiré, ayant une vision globale de la forme, Bartok adopte une accélération graduelle du tempo à travers les 3 mouvements (Lento – Allegretto – Allegro vivace). Le Quatuor n°2 (1918) reçoit l’expérience de l’opéra : Le Château de Barbe-Bleue, à laquelle le compositeur d’une invention éclectique associe la musique arabe récemment découverte lors de son séjour en Algérie en 1913 (source orientale et africaine présente dans son ballet Le Mandarin merveilleux). Pour finir son Quatuor (Moderato, Allegro, Lento), Bartok adopte un mouvement lent, d’une très grande force suggestive, miroir d’une activité intérieure à la fois irrépressible et mystérieuse. Le lyrisme dans la mouvance du Prince des Bois fusionne aussi avec l’expressionnisme plus direct voire mordant du Mandarin Merveilleux. EN LIRE +

Jefopera

22 avril

Karajan à Tokyo

Septembre 1957 : des centaines de japonais font la queue une nuit entière afin de se procurer des places pour un concert exceptionnel : la Philarmonie de Berlin et son chef Herbert von Karajan se déplacent au Japon.   C'est bien évidemment le clou de la saison : plus de 600 VIP sont attendus, dont plusieurs membres de la famille impériale. Les plus modestes quotidiens de province font leur une de l'événement.  Le Japon compte déjà un large public mélomane mais la plupart des commentateurs de l'époque s'accordent à penser que cette visite de Karajan a eu un effet déterminant dans la popularisation de la musique classique occidentale. Le succès fût en effet immense et le chef retourna au Japon pour une autre tournée, deux ans plus tard, cette fois avec la Philarmonie de Vienne.  Les concerts sont retransmis par la télévision japonaise, et on estime à plus de 20 millions le nombre de personnes qui les ont suivis. A plusieurs reprises, Karajan a expliqué que cette expérience avait joué un rôle déterminant dans le lancement de ses enregistrements filmés.   Bel aperçu de la grande tradition allemande, le programme du concert de Tokyo comporte trois morceaux de bravoure : l'ouverture des Maîtres Chanteurs de Nuremberg de Wagner, Don Juan de Richard Strauss et la cinquième de Beethoven.  La maison italienne Dynamic a édité il y a quelques années la captation de ce concert historique par la télévision japonaise.   Concentration proche de la méditation, précision chirurgicale dans les gestes, Karajan dirige à son habitude, les yeux clos. La dynamique de l'orchestre est impressionnante et sa sonorité déjà incomparable, limpide, lumineuse mais aussi caressante et veloutée. Un très beau document.   

Ludwig van Beethoven
(1770 – 1827)

Ludwig van Beethoven est un compositeur allemand né le 16 décembre 1770 et mort le 26 mars 1827. Dernier grand représentant du classicisme viennois (après Gluck, Haydn et Mozart), Beethoven a préparé l’évolution vers le romantisme en musique et influencé la musique occidentale pendant une grande partie du XIXe siècle. Inclassable, son art s’est exprimé au travers différents genres musicaux, et bien que sa musique symphonique soit la principale source de sa popularité universelle, il a eu un impact également considérable dans l’écriture pianistique et dans la musique de chambre. Vers 1793, Haydn dit de lui « Vous me faites l’impression d’un homme qui a plusieurs têtes, plusieurs cœurs, plusieurs âmes ». Surmontant à force de volonté les épreuves d’une vie marquée par le drame de la surdité, célébrant dans sa musique le triomphe de l’héroïsme et de la joie quand le destin lui prescrivait l’isolement et la misère, il a mérité cette affirmation de Romain Rolland : « Il est bien davantage que le premier des musiciens. Il est la force la plus héroïque de l’art moderne ». Expression d’une inaltérable foi en l’homme et d’un optimisme volontaire, affirmant la création musicale comme action d’un artiste libre et indépendant, l’œuvre de Beethoven a fait de lui une des figures les plus marquantes de l’histoire de la musique.



[+] Toute l'actualité (Ludwig van Beethoven)
25 oct.
Classiquenews.com...
23 oct.
Resmusica.com
23 oct.
Le blog d'Olivier...
22 oct.
Classiquenews.com...
20 oct.
Blogue Analekta
19 oct.
Le blog d'Olivier...
19 oct.
Classiquenews.com...
17 oct.
Jefopera
15 oct.
Classiquenews.com...
14 oct.
Resmusica.com
12 oct.
Classiquenews.com...
12 oct.
Sphère Wordpress
10 oct.
Resmusica.com
8 oct.
Le blog d'Olivier...
7 oct.
Le blog d'Olivier...
7 oct.
La lettre du musi...
5 oct.
Classiquenews.com...
4 oct.
Classiquenews.com...
2 oct.
Les blogs Qobuz
2 oct.
Classiquenews.com...

Ludwig van Beethoven




Beethoven sur le net...



Ludwig van Beethoven »

Grands compositeurs de musique classique

Symphonie Film Lettre à Elise Héroïque Concertos

Depuis Janvier 2009, Classissima facilite l'accès à la musique classique et étend son audience.
Avec des services innovants, Classissima accompagne débutants et mélomanes dans leur experience du web.


Grands chefs d'orchestre, Grands interprètes, Grands artistes lyriques
 
Grands compositeurs de musique classique
Bach
Beethoven
Brahms
Debussy
Dvorak
Handel
Mendelsohn
Mozart
Ravel
Schubert
Tchaïkovsky
Verdi
Vivaldi
Wagner
[...]


Explorer 10 siècles de musique classique ...